Des nanoparticules identifiées dans l’alimentaire en France, mais non étiquetées !

Un test réalisé sur des aliments vendus dans les supermarchés français a établi la présence de nanoparticules dans les quatre produits examinés : biscuits LU, chewing gums Malabar, blanquette de veau William Saurin et épices Carrefour. Pourtant aucune mention [nano] ne figure dans la liste des ingrédients, contrairement à l’obligation d’étiquetage prévue par la réglementation européenne depuis 2014. L’association Agir pour l’Environnement (APE), à l’origine de cette enquête, demande le rappel des produits et a lancé une pétition exigeant un moratoire sur les nanoparticules dans les biens de consommation, en particulier dans l’alimentation.

Lire le dossier de VeilleNanos (14.06.2016 mis à jour le 13.07.2016).

 

Ce contenu a été publié dans Toutes les brèves anciennes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.